Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Pseudo-Sénèque (version d’Herculanum)
Pseudo-Sénèque (version d’Herculanum)
Datation : entre -50 et 0

Source textuelle : Sénèque, en latin Lucius Annaeus Seneca (4-1 av. JC - 65 apr. JC)

Sujet de l’image : Sujet historique. Sénèque

Nature de l’image : Sculpture en bronze
Dimensions :  Hauteur 33 * Largeur 0 cm

Lieu de conservation : Naples, Musée national archéologique, Inv. 5616
Notice n° B3748   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Pseudo-Sénèque (version de Rome) // Sénèque (Illustrium imagines ex antiquis marmoribus…, 1598) - Th. Galle

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Provient de la Villa des Papyrus à Herculanum. Bronze et pâte de verre.
Découvert en 1754.

Analyse de l’image :
     Lors de sa découverte en 1754, ce portrait fut identifié à Sénèque le Jeune, à cause de son visage émacié et de ses cheveux hirsutes, qui évoquaient l’idée qu’on se faisait alors du mépris stoïcien pour la mondanité.
    Winckelmann en 1764 admire la qualité du portrait, mais introduit le doute sur son identification.Le portrait est gravé en 1767 dans Le Antichità di Ercolano commandées par Ferdinand Ier des deux Siciles.
    On identifie plutôt aujourd’hui le buste à un portrait fictif d’Hésiode ou d’Aristophane.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Naples, Musée national archéologique
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 23/05/2016
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 23/05/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.