Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Frontispice allégorique de La Philosophie dans le boudoir (éd. 1795)
Frontispice allégorique de La Philosophie dans le boudoir (éd. 1795) Auteur : Bornet, Claude, peintre et graveur du XVIIIe siècle

Cette notice fait partie d’une série : La Philosophie dans le boudoir, Londres, aux dépens de la Cie, [Paris,] 1795 (pièce ou n° 1 / 5)

Datation : 1795

Source textuelle : Sade, Donatien Alphonse François, marquis de (1740-1814) La Philosophie dans le boudoir, Pléiade, p. 2

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Enfer 536
Notice n° B3912   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Mars et Vénus - Vien

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Légende : « l’Habitude un instant cause en nous quelqu’allarme
Mais bientôt dans un cœur à la raison rendu
Le plaisir parle en maître et seul est entendu. »
Vers empruntés à La Métromanie ou le Poète, comédie de Piron, 1738. Damis, le jeune poète, prétend faire de la scène dramatique une école de vertu. La citation avait déjà servi d’épigraphe à la Bibliothèque des amants de Pierre-Sylvain Maréchal (1777) et aux Fureurs utérines de Marie-Antoinette, libelle anonyme (1791).

Analyse de l’image :
    Jean Deprun décrit, sans conviction, ce frontispice allégorique comme un Jugement de Pâris :
    Dans la salle d’apparat d’un palais, Pâris, nu et cheveux longs à gauche, couronne Vénus, dont le sexe est caché par une guirlande de roses. Aux pieds de Vénus, deux colombes s’ébattent amoureusement. Au centre, Mercure est survolé par Cupidon qui a défait le bandeau qui l’aveuglait ; Junon se tient debout à droite derrière lui ; Minerve est assise à droite tenant lance et bouclier. Au fond de la salle, entre les deux pilastres, un tableau ovale représente une femme nue.
    Mais il n’y a pas de pomme d’or, Vénus tient un casque qui semble appartenir au personnage central et ce que tient Cupidon n’est pas un bandeau, mais une ceinture, dont on reconnaît le même motif à la taille de Vénus. Le 4e pers. ne peut pas être Junon : seins nus, elle tient la guirlande de roses qui passe sur le sexe de Vénus… Jean Deprun reconnaît par ailleurs que le 1er pers à gauche a plus la corpulence et la physionomie d’une femme que d’un homme.
   
   Je propose plutôt de voir dans ce frontispice un Mars et Vénus : au centre, Mars se laisse désarmer par Vénus à gauche, aidée des trois grâces. L’une, à gauche, couronne Vénus, une autre, assise à droite, tient son bouclier et sa lance, la troisième derrière lui, s’apprête à le ceindre d’une guirlande de roses. Cupidon, au-dessus de lui, lui apprête la même ceinture que celle de Vénus.
   Mais Mars est-il bien un Mars ? ou bien figure-t-il allégoriquement Eugénie, désarmée par Mme de Saint-Ange qui entreprend son éducation ?

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 17/08/2016
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 26/08/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.