Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Expiation du parjure par un sacrifice (Boissard, Th. vitæ humanæ) - Th. De Bry
Expiation du parjure par un sacrifice (Boissard, Th. vitæ humanæ) - Th. De Bry Auteur : De Bry, Théodore (1528-1598)

Cette notice fait partie d’une série : Jean-Jacques Boissard, Theatrum vitae humanae, Metz, Abraham Faber, 1596 (pièce ou n° 20 / 55)

Datation : 1596

Source textuelle : Lévitique 5, 1-6

Sujet de l’image : Ancien Testament

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Notice n° B4642   (n°13 sur 56)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. « Non assumes nomen Dei in vanum », tu ne prendras pas le nom de Dieu en vain.

Analyse de l’image :
     « Lorsque quelqu’un, après avoir été mis sous serment comme témoin, péchera en ne déclarant pas ce qu’il a vu ou ce qu’il sait, il restera chargé de sa faute. Lorsque quelqu’un, sans s’en apercevoir, touchera une chose souillée, comme le cadavre d’un animal impur, que ce soit d’une bête sauvage ou domestique, ou bien d’un reptile, il deviendra lui-même impur et il se rendra coupable. Lorsque, sans y prendre garde, il touchera une souillure humaine quelconque, et qu’il s’en aperçoive plus tard, il en sera coupable. Lorsque quelqu’un, parlant à la légère, jure de faire du mal ou du bien, et que, ne l’ayant pas remarqué d’abord, il s’en aperçoive plus tard, il en sera coupable.
   Celui donc qui se rendra coupable de l’une de ces choses, fera l’aveu de son péché. Puis il offrira en sacrifice de culpabilité à l’Eternel, pour le péché qu’il a commis, une femelle de menu bétail, une brebis ou une chèvre, comme victime expiatoire. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation de son péché. » (Lévitique, 5, 1-6.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Image Web
Photographie sur papier
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 12/05/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 13/05/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.