Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Marie de Médicis en Bellone (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens
Marie de Médicis en Bellone (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens Auteur : Rubens, Pierre Paul (1577-1640)

Cette notice fait partie d’une série : Rubens, Cycle de la Vie de Marie de Médicis (pièce ou n° 1 / 25)

Datation : entre 1621 et 1625

Sujet de l’image : Portrait de Marie de Médicis

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 276 * Largeur 149 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, INV. 1792
Notice n° B5949   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Bellone assise sur un trophée d’armes - Étienne Delaune // Christine de Suède en Minerve - Juste d’Egmont // Portrait allégorique de la reine Christine de Suède - Jean Erasme Quellin // François Ier en Mars, Minerve, Diane, Mercure et Amour… // Distatère d’or avec Alexandre le Grand et Nikè, déesse de la victoire // Restitution de la Minerve en or et ivoire de Phidias au Parthénon

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
2. Le tableau est exposé salle 801 (il n’y a pas de cheminée dans la galerie actuelle…)
3. Comparer, dans l’Iconologie de Ripa de 1603, avec Fortezza et Ragione di stato.
Voir aussi l’esquisse préparatoire de ce tableau.

Analyse de l’image :
    La commande faite à Rubens stipulait ceci :
    « Premier tableau sur la cheminée de la galerie.
    La reine sera peinte comme une reine triomphante l’armet en tête, le sceptre en main, dessous ses pieds des armes, casques, corselets, masses d’armes, tambours, au-dessus de sa tête deux amours avec des ailes de papillon, marque d’immortalité tenant une couronne de laurier sur la tête de la reine pour montrer que sa gloire est immortelle et dedans le ciel deux Renommées tenant des triomphes publiant ses vertus et la gloire de la bonne conduite du gouvernement de l’État, au-dessous de ses pieds sera écrit HIC EST ILLA, disant voici la plus grande reine de la terre, la plus rare vertu du monde qui n’a point eu de pareilles en tous les siècles de la postérité. » (Bnf Ms Baluze, 323, fol. 54, transcription Foucart et Thuillier, corr. Hénin et Cojannot)
   
   Rubens n’a pas redoublé les deux amours par les deux Renommées prévues dans la commande, et a ajouté une statuette de la Victoire dans la main de la Reine. L’inscription latine, dont le sens pouvait prêter à confusion (Hic est ille situs, plus rarement Hic est illa sita, ci-gît, est la formule canonique des épitaphes) a été supprimée. Le canon est également une initiative de Rubens, qui a découvert l’un des seins de la reine, à la mode des amazones.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/11/2018
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 05/12/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.