Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Marie de Médicis trônant sous le dais royal - Th. de Leu d’après I. Fournier
Marie de Médicis trônant sous le dais royal - Th. de Leu d’après I. Fournier Auteur : Fournier, Isaïe, graveur du début du XVIIe siècle
Graveur : Thomas de Leu, ou Leeuw, ou Le Leup (1560-1612) graveur à Anvers puis à Paris

Datation : entre 1610 et 1612

Sujet de l’image : Portrait de Marie de Médicis
Dispositif : L’image est identifiée à un tabernacle

Objets indexés dans l’image :
Chérubin(s) / Dais / Trône, siège de commandement

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes , RESERVE QB-201 (35)-FOL
Notice n° B6009   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Marie reine des anges - Albrecht Dürer

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas de la gravure à droite « fournier. pinx. | Thomas de Leu fecit. »
Quatrain au bas de la gravure :
« Celle je suis qui fais regner les Roys
Qui scay regir les Armes et les Loix
Et maintenait la Paix et la Milice
En corrigeant des hommes la malice. »

Analyse de l’image :
     Cette gravure a été exécutée d’après un projet de portrait d’Isaïe Fournier pour l’Entrée solennelle de Marie de Médicis à Paris en 1610. La Reine y était représentée comme Eunomia, la bonne Justice et le portrait devait orner la 1ère station. L’Entrée n’eut pas lieu finalement, à cause de l’assassinat de Henri IV.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 04/12/2018
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/12/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.