Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Montpellier
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Du Puis réconcilie Des Rosnais (Illustres Françaises, 1750) - Coster
Du Puis réconcilie Des Rosnais (Illustres Françaises, 1750) - Coster Auteur : Coster, David (1686-1752)

Cette notice fait partie d’une série : Challe, Les Illustres Françoises. Histoires veritables, Amsterdam, M M Rey, 1750 (pièce ou n° 4 / 10)

Datation : 1713

Source textuelle : Challe, Les Illustres françaises (1713) Histoire de Mr. de Condamine & d’Angélique

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Dimensions :  Hauteur 12,2 * Largeur 7,2 cm

Lieu de conservation : Madison Wisconsin, Memorial Library, X39Y C348 | 1750 Cutter (Special collections)
Notice n° B6529   (n°12 sur 12)  Notice précédente  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Au-dessus de la gravure à droite : « Tom. 1. pag. 136 pl. IV. »
Gravure non signée.
2. Histoire de Mr. de Condamine & d’Angélique.
Gravure insérée face à la p. 136.
3. Cette gravure imite celle qui apparaît en frontispice de l’édition de 1713 et est signée « D. Coster fe. ».

Analyse de l’image :
     « Ils trouverent bonne compagnie : on les gronda de s’être fait attendre. Du Puis, au lieu de sexcuser, dit que ce n’étoit pas la faute de Monsieur Des Rosnais, cat, poursuivit-il en le montrant à sa Cousine, nous en serions point encore venus, si Monsieur ne nous avoit fait souvenir, qu’il ne peut plus vivre brouillé avec vous ; & c’est ce qui nous a fait hâter. Des Rosnais rougit, & sourit à ce sparoles ; mais sans lui donner le temps de répondre, Mamdame de Condamine le prit par le bras. Venez ici fantasque, lui dit-elle en riant, alons à genoux devant votre Maitresse, & demandez lui pardon de toutes vos folies. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 17/05/2019
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 17/05/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.